Semaine des victimes 2016

Semaine des victimes et survivants d’actes criminels 2016 : sensibiliser, informer et aiguiller les immigrants francophones

 

Toronto. La Passerelle-I.D.É. lance « La puissance de nos voix », une campagne dans les médias sociaux destinée à sensibiliser, informer et aiguiller les immigrants francophones afin qu’ils aient un meilleur accès aux ressources et aux soutiens disponibles pour les victimes et survivants d’actes criminels. Grâce à un financement de Justice Canada, cette campagne est une contribution à la Semaine de victimes et survivants d’actes criminels, tenue à travers le Canada du 29 mai au 4 juin 2016.

« Les immigrants, surtout les nouveaux arrivants sont souvent pris dans diverses démarches d’emploi, de logement, d’éducation pour les enfants lorsqu’ils viennent de s’établir et qu’ils essaient de se faire une nouvelle vie au Canada, on ne songe jamais à ce qu’un jour on pourrait avoir besoin de soutien si un crime devait frapper sa vie », a déclaré Mme Léonie Tchatat, Directrice générale de La Passerelle-I.D.É. « Cela est aggravé lorsqu’on est immigrant francophone dans une province à majorité anglophone ».

Combinant des médias sociaux tels Twitter et Facebook, ainsi que ses listes d’envois électroniques, La Passerelle-I.D.É. disséminera des informations clés devant être connues de toute personne ou famille vivant au Canada. Les informations comprennent des renseignements sur la législation qui protège les victimes et survivants, ainsi que sur les services et ressources du gouvernement et communautaires leur étant disponibles en français.

« Un sur sept immigrants est affecté par un acte criminel au Canada, mais seulement 1,5 % des victimes font recours aux soutiens à leur portée. Notre campagne cette semaine vise à outiller les immigrants francophones pour qu’ils soient en mesure de mieux répondre à une éventuelle situation de ce type », a conclu Mme Tchatat.

La campagne « La puissance de nos voix » invite les membres de la  communauté franco-ontarienne à s’informer sur ce sujet important et à participer à un concours dont les prix seront annoncés  sur nos réseaux sociaux. Nous convions tout le monde à suivre le hashtag #SemaineDesVictimes sur Twitter et sur Facebook cette semaine et à partager amplement dans leurs réseaux les renseignements qui seront disséminés dans le cadre de la campagne.

Depuis quelques années, La Passerelle-I.D.É. collabore de près avec Justice Canada et avec des partenaires experts du milieu des services juridiques dont les associations de juristes francophones de plusieurs provinces afin d’améliorer l’accès accès à la justice pour les familles immigrantes francophones à travers le pays. Ces initiatives ont comporté des ateliers culturellement adaptés pour l’accès à la justice en français en milieu minoritaire effectués en Ontario, au Manitoba, en Alberta, en Nouvelle-Écosse et en Colombie-Britannique, ainsi qu’une grande foire de carrières en justice pour les jeunes immigrants francophones du Grand Toronto.

Faits en bref

  • Un sur sept immigrants sont victimes d’actes criminels au Canada.
  • Seulement un tiers des actes criminel sont signalés aux autorités policières.
  • Seulement 1,5 % des victimes utilisent les services d’aide disponibles.

Source : Justice Canada